Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CONTACTER S. NAUD

Je n'exercerai plus en Île-de-France à partir du 31/07/17 pour :

Ouverture de mon NOUVEAU CABINET à L'Île d'Olonne en Vendée à partir de SEPTEMBRE 2017.

Merci à vous tous et au plaisir de vous revoir peut - être en Vendée !

Actuellement je ne prends plus de nouveaux patients à Viry - Châtillon, je terminerai mes consultations fin juillet (suivis).

Pour Viry - Châtillon et Paris, contactez directement Mme RETION Alexandra (Lieusaint et Paris), pour Montereau contactez directement Mme Emilie THEVENARD.

Publié par Sibylle NAUD, Diététicienne - Nutritionniste

 

William, Kate et leur premier enfant, le prince George, à la sortie de l'hôpital St Mary's à Londres, le 23 juillet 2013 (A.HUSSEIN/SIPA).

 

"Je rêve de retrouver mon poids d'avant la grossesse." Voici ce que j'entends régulièrement en consultation. Et pour cause. À la question "Quand avez-vous commencé à avoir des problèmes de poids ?", 50% de mes patientes répondent : "Après ma première grossesse !"

 

Retrouver son poids d'avant la grossesse, c'est possible. Même si cet objectif n'est pas facile à atteindre ! Il ne suffit pas d'un claquement de doigt mais bien d'une forte détermination.

 

Premier conseil : n'attendez pas un an voire deux ans pour reprendre le rythme. Des kilos installés depuis six mois partent plus facilement que ceux ancrés depuis deux ans. Et ce d'autant plus si vous avez l'intention d'une autre grossesse, comme l'envisagerait la duchesse de Cambridge, tout juste maman…

 

Certaines femmes me disent : "Je m'occuperai de mon poids après l'accouchement." Hors de question ! Il faut rester cohérent avant, pendant et après la grossesse. Aussi parce que le poids n'est pas la seule motivation : il faut optimiser la valeur nutritionnelle de l'alimentation pour que tout le monde se porte bien, le bébé et la mère.

 

Pas la peine de faire un régime ni de supprimer le chocolat

 

Car il ne faut pas non plus oublier que l'alimentation de la mère compte aussi pour l'allaitement, puisque ce qu'elle consomme est susceptible de passer dans le lait. L'alcool est donc à proscrire. En revanche, la bière sans alcool peut aider à augmenter la lactation.

 

Certains légumes (par exemple les haricots) peuvent provoquer des troubles digestifs chez le bébé. D'autres aliments peuvent donner un goût au lait que votre bébé n'appréciera guère (plat épicé par exemple).

 

Mais ce n’est pas la peine pour autant de vous priver de manger, de sauter des repas, de faire un régime hyperprotéiné, de supprimer le pain ni même le chocolat. Il suffit, tranquillement mais sérieusement, de se remettre au sport et de manger de tout, en respectant ses sensations de faim et de satiété. En effet, le corps communique très clairement ses besoins si nous sommes prêtes à l'écouter.

 

Que ce soit avant, pendant ou après la grossesse, aucun régime particulier n'est donc conseillé. Si vous vous voyez interdire certains aliments : fuyez ! Si vous satisfaites les besoins de votre organisme, il éliminera naturellement les réserves dont il n'a plus besoin.

 

Retrouver la ligne après avoir pris 25 kg, c’est possible

 

Certes, la prise de poids recommandée pendant la grossesse est d'environ 10 à 12 kg en théorie, alors qu’en pratique celles qui dépassent cet objectif sont nombreuses – je peux en témoigner. Mais qu'elles se rassurent : cette prise de poids n'est pas déterminante pour le retour au poids initial.

 

Il est tout à fait possible de retrouver la ligne même en ayant pris 25 kg, j'ai vu de nombreux exemples en consultation. Surtout que les prises de poids supérieures aux recommandations sont souvent liées en partie à des œdèmes de fin de grossesse (très fréquents), qui disparaissent spontanément après l'accouchement en quelques jours. Mais attention : ce n’est pas une raison pour complètement se laisser aller.

 

D’autant que les femmes ne sont pas à égalité, que ce soit pour les vergetures, la cellulite, l’œdème ou la perte de poids après la grossesse. Le cas du mannequin Gisele Bündchen, qui a retrouvé au bout de deux mois une silhouette mince et un ventre plat, est exceptionnel. Sa prise de poids a dû être minime. La "nature" et son hygiène de vie d'avant la grossesse l'ont certainement beaucoup aidée.

 

9 mois de grossesse, puis 9 mois pour récupérer son poids

 

Peu de femmes pourraient parvenir au même résultat pour la simple et bonne raison qu'après l'accouchement il est conseillé de faire de la rééducation périnéale (sauf en cas d'accouchement par césarienne) et de la rééducation abdominale. Et que ces rééducations ne peuvent pas avoir lieu tout de suite après l'accouchement : il est indispensable de les faire avant de reprendre toute activité physique sous peine d'un risque d'incontinence à l'effort.

 

Raisonnablement, je dis toujours qu'il faut compter plus ou moins neuf mois pour récupérer la forme et la ligne d'avant-grossesse : 500 grammes, 1 kilo ou même parfois 2 par mois, chacune à son rythme. Mais vite et bien ne vont pas ensemble : attention à la fatigue liée à une perte de poids trop rapide, surtout en cas d’allaitement !

 

Lorsque je donne conseil à une femme allaitante, j’augmente toujours un peu l’apport énergétique journalier. En effet, l'allaitement favorise la mobilisation des graisses stockées pendant la grossesse et augmente la dépense énergétique de la femme d'environ 200 à 300 kilocalories par jour...

 

La perte de poids ne sera pas forcément plus rapide, puisqu’on comble la dépense énergétique par des apports supplémentaires. Mais elle sera plus efficace dans le long terme, parce que, à l’inverse des diètes protéines qui permettent une perte de poids très rapide et font perdre beaucoup de "muscle", on éliminera en majorité la masse grasse.

 

Quoi qu'il en soit, que l'on allaite ou pas, après l'accouchement, il faut se donner du temps pour faire correctement sa rééducation, puis reprendre le sport à son rythme, et maintenir les bonnes habitudes alimentaires que l'on avait déjà avant et pendant la grossesse.